Comment j’ai découvert la Naturopathie ? 

J’ai découvert la naturo en 2014, j’avais 24 ans, je me battais depuis plus d’un dizaine d’années avec des problèmes de peau. 
J’avais de l’acné durant mon adolescence, on m’a prescrit automatiquement, sans grande explication « roaccutane ».

Pendant 3 ans, plus d’acné et d’un coup tout est revenu, je ne pouvais plus me regarder dans un miroir. Les grave problèmes de peau détruisent tout le peu de confiance que vous avez de vous à cet âge là, psychologiquement j’étais très mal. J’ai commencé à prendre la pilule exprès pour les boutons, ça s’est calmé. Durant cette période j’avais moins d’acné, mais je faisais des petites allergies autour de la bouche, aucun dermatologues ni allergologues n’ont jamais su me dire ce que j’avais, c’était plus facile de me donner une crème, en l’occurrence des corticoïdes « locapred ». Encore une fois zéro explication sur les effets secondaires de ce produit… Les corticostéroïdes sont des hormones naturelles et synthétiques qui influencent ou contrôlent des processus fondamentaux de notre organisme. Ce sont d’excellents anti-inflammatoire, mais avec de lourds effets secondaires. En l’occurrence des que j’en mettais autour de ma bouche même parfois sur des boutons d’acné, l’effet était spectaculaire, en quelques heures, je ne voyais quasiment plus rien.

Mais c’était trop beau, des que j’arrêtais, les boutons, les allergies ressortaient de plus belle, j’étais déprimée, fatiguée. Évidemment, j’y suis devenue accro…

Stop, assez. 

Puis du jour au lendemain, j’ai décidé de tout arrêter, ça a été dur, mais on m’a prescrit du « protopic » (pas de corticoïdes) c’était plus doux, assez efficace, un peu plus long, mais malgré tout efficace. J’ai continué comme ça quelques années. Et puis un jour ma peau a dit stop. 

La dermatite atopique pointa le bout de son nez.

Je me suis réveillé avec une allergie/acné autour de la bouche atroce, c’était une dermatite atopique. Re dermatologue, re corticoïdes le même produit « locapred » je dis que je n’en veux pas, elle me dit qu’il n’y a rien à craindre si j’en mets par-dessus la crème de pharmacie prescrite. 

Évidemment, je suis retombée dans une boucle infernale, qui a duré deux mois, à l’époque je cherchais du travail. J’ai stoppé toutes recherches, je restais chez moi à ne rien faire, je ne voulais pas que l’on me voie, et surtout je ne voulais pas me voir.

Ma révélation Naturopathique. 

Et puis à coté de chez moi à Paris, je passais tout le temps devant la plaque d’une Naturopathe, je n’avais pas la moindre idée de ce que c’était à l’époque. Je n’avais pas grand chose à perdre, dans ma tête j’avais déjà commençais à réfléchir à des solutions naturelles, car le chimique ne faisait/pouvait plus rien pour moi. Et puis ça a été une révélation, j’ai changé mon alimentation, j’ai eu un protocole pour la peau et surtout pour la première fois, j’ai été écouté, comprise, et quel soulagement d’être entendue. J’ai été reçu en tant que personne, j’ai été « soigné » psychologiquement et physiquement. En deux mois, j’étais débarrassée de 15 ans de problème de peau. J’ai encore un petit bouton de temps en temps (règle, mal-bouffe…) mais maintenant cela ne m’atteint plus du tout.

Les dermatos. 

Honnêtement, j’en veux aux dermatologues, j’en ai vu plus d’une dizaine en tout, à Paris, en Normandie… Aucun n’a été d’aucune aide. Plus d’une fois, je suis arrivée en pleure dans leur cabinet (autant vous dire que mes parents ont étaient désemparés pendant des années). Je n’ai jamais reçu aucune considération, on se foutait de moi… Je ne sais pas pourquoi les dermatos que j’ai vu ont tous réagis de cette façon, sans écoute, sans empathie, peut être sont ils blasés des gens qui viennent les voir pour des problèmes de peau (acné, allergie…) en face de chaque dermatologues il y a à chaque fois une nouvelle personne, une nouvelle histoire. Mais du coup, ils donnent la même chose à tout le monde sans jamais individualiser, comme si on était des cobayes (ça peut marcher sur quelqu’un et pas sur un autre), pourquoi tu fais ce métier mec alors ? Mais par contre, ils sont bien contents qu’on leur signe un petit chèque pouvant aller jusqu’à 120 euros en fin de consultation… 

Autant vous dire que les problèmes de peau me touchent particulièrement, et j’espère pouvoir vous aider un max lors des consultations. 

Cet avis est très personnel, il n’appartient qu’à moi. Et les dermatos ne sont évidemment pas tous comme ça. Et surtout si vous avez des problèmes de peau, consulter un professionnel de santé rapidement.